Investiture ivoirienne

Ali Bongo remplacé par sa Première ministre à l’investiture d’Alassane Ouattara ce lundi

Ali Bongo remplacé par sa Première ministre à l’investiture d’Alassane Ouattara ce lundi
Rose Ossouka accueillie hier à sa décente d’avion par son homologue ivoirien © 2020 D.R./Info241

Le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara sera investi pour un troisième mandat controversé ce lundi matin. Si plusieurs présidents africains et responsables institutions africaines ont confirmé leur présence, ce ne sera pas le cas du Gabon. Ali Bongo, peu présent ces dernières années sur la scène continentale depuis ses récents ennuis de santé, a préféré y dépêcher sa Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda.

News sur WhatsApp

Ali Bongo ne foulera pas le sol ivoirien pour l’investiture de son « frère » Ouattara. Comme depuis la survenue de son accident vasculaire cérébral en octobre 2018 en Arabie Saoudite, il se fera représenter soit par son ministre des Affaires étrangères soit par le locataire de la Primature. C’est la nouvelle Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda arrivée dimanche à Abidjan, qui se chargera de le représenter à cette cérémonie.

Ali Bongo et Alassane Ouattara, le 15 mai 2019 à Libreville

C’est la Première ministre gabonaise qui l’a annoncé hier soir sur Twitter où elle présente depuis peu : « Je représenterai ce lundi 14 décembre 2020 le Président de la République Ali Bongo à la prestation de serment du Président de la République de Côte d’Ivoire ». Avant de conclure que sa présence à cette cérémonie illustrait « des excellentes relations entre nos deux pays ». La cérémonie d’investiture aura lieu à 11h00, heures locales (12h00 au Gabon).

Selon la Présidence ivoirienne, une dizaine de chefs d’Etat seront présents. Parmi eux Patrice Talon (Bénin), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Denis Sassou- Nguesso (Congo), Sahle-Work Zewde (Éthiopie), Nana Akufo-Addo (Ghana) par ailleurs président en exercice de la CEDEAO, Umaro Sissoco Embalo (Guinée-Bissau), George Weah (Liberia), Bah N’Daw (Mali), Mohamed Ould El-Ghazouani (Mauritanie), Issoufou Mahamadou (Niger), Macky Sall (Sénégal) et Faure Gnassingbé (Togo).

Autres invités de marque le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat et le ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian. Au pouvoir depuis le 6 mai 2011, Alassane Dramane Ouattara avait été réélu pour un troisième mandat controversé à la tête de son pays le 31 octobre dernier. L’opposition ivoirienne avait boycotté le scrutin, lui permettant d’obtenir sans sourciller 95,3% des suffrages.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article