Web-Stat analytics
Prestation de serment

Ali Bongo fait prêter serment à ses ministres ce jeudi matin avant un conseil des ministres

Ali Bongo fait prêter serment à ses ministres ce jeudi matin avant un conseil des ministres
Ali Bongo fait prêter serment à ses ministres ce jeudi matin avant un conseil des ministres © 2019 D.R./Info241

Agenda chargé pour Ali Bongo ce jeudi matin. Après avoir remanié son gouvernement lundi, place à la cérémonie protocolaire de prestation de serment. Une cérémonie devenue obligatoire avant leur entrée en fonction de tout nouveau ministre depuis la modification constitutionnelle intervenue en janvier 2018. Une nouveauté protocolaire ajoutée par Ali Bongo et fortement critiquée au lendemain de sa réélection contestée à la présidentielle d’août 2016.

Ali Bongo fera prêter serment ce jeudi à 10h00 à ses nouveaux ministres nommés le 10 juin. Selon un communiqué du protocole d’Etat parvenu à la rédaction d’Info241, la cérémonie devrait durer moins d’une heure car dans la foulée de cette prestation de serment, un conseil des ministres se tiendra à 11h00 toujours au palais présidentiel.

La toute première cérémonie du genre, le 7 mai 2018 au palais présidentiel

Le gouvernement Nkoghe Bekale II qui comporte désormais 28 membres contre 37 dans la précédente, a vu l’arrivée d’une dizaine de ministres dont certains ont fait leur come-back. Seule inconnue dans cette cérémonie, nul ne sait si elle sera diffusée en direct à la télévision publique comme la toute première du 7 mai 2018. Depuis l’AVC d’Ali Bongo survenu le 24 octobre 2018, cette cérémonie se déroule désormais à huis-clos, loin de la presse et des yeux curieux des Gabonais.

Selon la formule désormais inscrite dans la constitution gabonaise en son article 15, les nouveaux ministres devront jurer notamment loyauté à Ali Bongo : « Je jure de respecter la Constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de loyauté à l’égard du Chef de l’Etat, de garder religieusement, même après la cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations classés secret d’Etat et dont j’aurai eu connaissance dans l’exercice de celles-ci  ».


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article