15:32

Promesses politiques

Ali Bongo et ses ministres rêvent désormais à haute voix d’un « Gabon bleu » !


L’édito de l’info
  • Ali Bongo et ses ministres rêvent désormais à haute voix d’un « Gabon bleu » ! © 2017 D.R./Info241
Publié le 22 juin 2017 à 07h02min

Alors que la réélection d’Ali Bongo continue d’être désapprouvée par la communauté internationale et remise en question dernièrement par un rapport de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Ali Bongo peut retrouver une once de réconfort chez ses ministres. Hier, comme il est désormais de tradition, le Conseil des ministres (ministres qu’il a lui-même nommés, ndlr) n’a pas manqué de « féliciter » l’homme-président. Cette fois pour avoir fait des « annonces » à New-York et jeté les bases d’un « Gabon bleu » non présent dans les piliers déjà connus de son « Gabon émergent », promis aux gabonais à l’horizon 2025.

Le culte de la promesse politique

Le culte de la personnalité présidentielle a encore de beaux jours devant lui au Gabon ou plutôt au sein de l’appareil gouvernemental. Ministres qui doivent leurs privilèges administratifs à la seule bonne volonté d’Ali Bongo de les avoir préférés à d’autres cadres de son parti présidentiel. Pour ce faire, quoi de bon que de le congratuler chaque jour que Dieu fait ou plutôt à chaque Conseil des ministres ! C’est la désormais tradition qui habite nos ministres à chaque rencontre avec leur président bienfaiteur.

Le Conseil des ministres de mercredi 21 juin n’aura donc pas échappé à cette tradition "républicaine" de l’entame de leurs travaux, à en core la lecture du communiqué final rendu public hier soir. L’emploi des superlatifs devolus à la personne du "président" est donc très présente dans celui-ci comme si tout allait bien dans ce pays dirigé de père en fils par la famille Bongo depuis maintenant 50 ans !

Le communiqué pédant précise : « A l’ouverture des travaux, le Conseil des Ministres a tenu à exprimer à Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, ses plus vives félicitations quant à la très forte annonce qu’il a faite au siège des Nations Unies le 05 Juin 2017 ». "Très forte annonce" que celle de promettre en pleine conférence sur les océans, de créer des aires protégées marines ! Quelle prouesse présidentielle !

Une promesse bleue dans un pays divisé

Cette nouvelle promesse d’un "Gabon bleu", nouvelle trouvaille d’Ali Bongo à désormais ajouter à son projet de société - grâce à la tenue de cette conférence onusienne sur les océans - est désormais à mettre à son actif. Ce qui lui vaut de la part des ministres de son gouvernement, des "vives félicitations". Posture protocolaire et révérence obligent !

Jusqu’à encore hier matin, l’on savait le projet "Gabon émergent" d’Ali Bongo reposer sur 3 piliers : le Gabon vert, le Gabon des services et le Gabon industriel. Il faudra désormais ajouter un quatrième pilier, fruit de la découverte qu’a faite Ali Bongo en se rendant à New-York du 5 au 9 juin : le Gabon bleu. Alors que ces 3 premiers piliers ont toujours du mal à poindre à l’horizon, Ali Bongo et son gouvernement rompus à la tâche des "fortes annonces", choisissent donc de s’ajouter une nouvelle mission peut-être plus facile à accomplir : les océans !

Gabon émergent à quatre pattes

Cette décision écologique de créer un réseau de vingt aires marines protégées, dont neuf parcs marins et onze réserves aquatiques couvrant 26 % de l’espace marin gabonais, vient ainsi consacrer le volet « GABON BLEU » comme pilier de développement, source de croissance et de création de richesses dans notre pays, aux côtés des trois (3) autres piliers « GABON VERT, GABON INDUSTRIEL et GABON DES SERVICES », conclu le communiqué final du conseil.

Espérons que cette nouvelle tache que viennent de se trouver Ali Bongo et ses ministres sera plus facile à commettre dans un Gabon désunit par la réélection toujours contestée d’un président qui multiplie de nouveau des promesses de développement que les gabonais ne voient nulle part. Rappelons que selon la "vision du Gabon émergent", repose sur cinq caractéristiques fortes : une Nation unie, une économie compétitive, un développement durable, une prospérité partagée et une voix respectée sur la scène régionale et mondiale.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile