Absence internationale

Ali Bongo encore absent du sommet extraordinaire de la CEMAC de ce vendredi

Ali Bongo encore absent du sommet extraordinaire de la CEMAC de ce vendredi
Ali Bongo encore absent du sommet extraordinaire de la CEMAC de ce vendredi © 2019 D.R./Info241

Ali Bongo redouterait-il de se retrouver aux cotés de ses pairs ? La question est une nouvelle fois posée devant son absence prolongée de la scène internationale depuis plus d’un an consécutive à son AVC. Jusque-là représenté à l’international depuis sa maladie par son ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Billie-Bi-Nze, Ali Bongo sera de nouveau absent du sommet extraordinaire de la CEMAC convoqué ce vendredi à Yaoundé. Cette fois, c’est le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghe Bekalé, qui assurera le service minimum de cette absence présidentielle prolongée.

Ali Bongo brillera une fois de plus par son absence au sommet de la CEMAC qui aura lieu ce vendredi en terres camerounaises. Alors que plusieurs chefs d’Etat de la sous-région y sont attendus, c’est Julien Nkoghe Bekalé qui devra pallier une nouvelle fois à l’absence du président gabonais qui n’effectuera pas le déplacement de Yaoundé malgré l’importance que revêt ce rendez-vous.

Premier ministre gabonais à son arrivée à Yaoundé, jeudi

Ce sommet sous régional dont l’ordre du jour n’a pas été formellement communiqué, devrait se pencher sur des questions cruciales telles que le financement de la communauté, le terrorisme qui menace la libre circulation des biens et des personnes mais aussi et surtout l’avenir du franc CFA. Des sujets majeurs qui ne semblent pas nécessiter la présence d’Ali Bongo à ses assises, convoquées par le président camerounais Paul Biya.

Rappelons que ce sommet extraordinaire a été précédé par l’organisation, le 24 mars 2019 à N’Djamena (Tchad), de la 14ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de la CEMAC qui a planché sur les perspectives économiques des pays de la sous-région. Autant dire que des décisions économiques majeurs pourraient sortir de ce rendez-vous où la présence des chefs d’Etat est vivement souhaitée.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article