12:38

Conseil des ministres

Ali Bongo dévoile un plan d’actions pour matérialiser ses récentes promesses aux gabonais


Politique
  • Ali Bongo dévoile un plan d’actions pour matérialiser ses récentes promesses aux gabonais © 2018 D.R./Info241
Publié le 11 janvier 2018 à 12h52min

Hier en conseil des ministres, Ali Bongo a eu à cœur de faire mentir ses détracteurs sur la viabilité de ses promesses présidentielles avancées lors de son discours à la nation du 31 décembre au soir. Là ou plusieurs observateurs semblaient être septiques vis-à-vis de ces nouvelles annonces aux contours électoralistes, le communiqué final du conseil des ministres du 10 janvier, dévoile un plan d’actions reposant sur 13 chantiers qui devrait servir de boussole au gouvernement pour traduire en acte les nouvelles promesses d’Ali Bongo pour l’année 2018.

Premier conseil de ministres de l’année hier pour Ali Bongo et son gouvernement. Occasion pour lui de fixer un cap d’actions pour matérialiser les promesses faites aux gabonais pour l’année 2018. On y apprend par exemple que le Fonds d’initiatives départemental sera bien maintenu à 1 milliard par département soit 48 milliards.

Le plan d’actions gouvernemental est ainsi un fil conducteur pour guider les ministres concernés dans la matérialisation des promesses présidentielles d’Ali Bongo. Rappelons tout de même qu’il ne s’agit là que de plan d’actions et de rien d’autre... pour le moment !

Voici l’intégralité du "plan d’actions" dévoilé hier en conseil des ministres :

1. Sur l’organisation des élections législatives :
- l’adoption des textes relatifs aux élections et la détermination du calendrier électoral ;
- la mise en place du Centre Gabonais des Elections (CGE) ;
- la révision de la liste électorale ;
- la mise en place de l’autorité de régulation de la communication ;
 
2. Sur l’exonération temporaire de cotisations sociales pour toute création nette d’emploi à compter du 1er Janvier 2018 avec pour objectif la création de dix mille (10.000) emplois par an avec :
- la définition du mécanisme de compensation des charges sociales : l’Etat va garantir à l’assuré le bénéfice des prestations (charges déjà provisionnées pour 2018) ;
- la concertation rapide des Ministres concernés avec le Patronat pour implémenter de cette mesure ;
- l’adoption de textes législatifs et réglementaires pour la mise en place du cadre juridique ;
 
3. Sur la dotation dans les Collèges et Lycées de salles Informatiques disposant d’une connexion Internet de qualité, il s’agira de :
- l’activation de la Commission de pilotage du plan d’urgence (2017-2019) de l’Education Nationale ;
- l’identification des écoles (liste à établir) ;
- le croisement du programme « Train my Generation » avec la liste des écoles retenues ;
- les travaux de mise aux normes des bâtiments ;
- la mise en place d’un dispositif de sécurisation du matériel ;
- l’acquisition et la distribution des ordinateurs ;
- la conception d’un programme de formation et désignation de formateurs ;
- la conception d’un programme de maintenance ;
 
4.Sur le plan de rénovation des écoles primaires sur l’ensemble du territoire, il s’agira de :
- l’activation de la Commission de pilotage du plan d’urgence (2017-2019) de l’Education Nationale ;
- la programmation ;
- la passation des marchés de travaux et de contrôle ;
- la désignation d’une équipe de contrôle ;
 
5. Sur l’achèvement du programme de fourniture des tables-bancs pour l’ensemble des établissements scolaires du pays, il s’agira de :
- l’établissement de l’état des besoins du Ministère de l’Education Nationale en 2016 ;
- la concertation du Gouvernement avec OLAM notamment pour réévaluer la commande ;
- la production et la livraison des tables-bancs restants ;
- la sécurisation des stocks dans les Provinces : la mise à contribution des forces de défense et de sécurité ;
 
6. Sur la mise en place d’un réseau de cliniques mobiles dans chacune des provinces, il s’agira de :
- la constitution d’une flotte de bus médicalisés, de type 4X4, disposant des équipements nécessaires pour réaliser des soins d’urgence et de base ; consultations, gynécologie, mini-laboratoire, ophtalmologie, pédiatrie, petite chirurgie, activités de prévention et de dépistage ;
- la mise en place d’un dispositif sécuritaire ;
- l’affectation du personnel médical et des auxiliaires de santé ;
 
7. Sur la mise en place d’un programme de gratuité des frais d’accouchement sur toute l’étendue du territoire national à compter du premier trimestre 2018 avec :
- la détermination de la population cible : la cible va au-delà des affiliés de la CNAMGS ;
- les textes juridiques à prendre pour conférer une base légale à la mesure ;
- l’évaluation de l’incidence budgétaire ;
- le renforcement du dispositif actuellement mis en œuvre par la CNAMGS ;
- la définition du paquet complémentaire qui peut intégrer l’alimentation des nourrissons de mères infectées par le VIH/SIDA, les layettes, les moustiquaires imprégnées, etc. ;
- le renforcement des capacités d’accueil (lits, équipements et médicaments) ;
- la campagne de communication et de sensibilisation des structures hospitalières (principalement les maternités) ;
 
8. Sur la modernisation du système de retraite, il s’agira de :
- l’adoption des textes législatifs et réglementaires fin Janvier 2018 ;
 
9. Sur l’installation de lampadaires solaires photovoltaïques dans les zones rurales et dans certaines villes présentant des insuffisances en matière d’éclairage public, il s’agira de :
- l’identification des besoins, des villes et des zones rurales concernées :
- la conception de programmes de formation pour les agents de maintenance ;
 
10. Sur l’installation de puits équipés de pompe à eau dans chaque regroupement de villages à travers le pays, il s’agira :
- du recensement de 925 regroupements de villages ;
- de la conception de programmes de formation pour les agents de maintenance : se focaliser sur la formation du personnel local ;
 
11. Sur la modernisation de l’Etat et la réforme du statut des fonctionnaires, il s’agira de :
- l’adoption des textes en Conseil des Ministres à partir de Février 2018 ;
- la mise en place d’un Comité de pilotage de la masse salariale présidé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
 
12. Sur la création d’un Fonds d’Initiative Départementale (FID) avec pour objectif le financement de projets communautaires dans chacun des Départements de notre pays, à raison de un milliard (1.000.000.000) de FCFA par Département, il s’agira de :
- l’adoption du texte portant création du FID ;
- la mobilisation d’une enveloppe de quarante huit milliards (48.000.000.000) de FCFA ;
- la mise en place des organes de gestion : Gouvernorat en concertation avec les collectivités locales ;
- l’identification des secteurs éligibles et la détermination des critères d’éligibilité des projets communautaires avec prise en compte de l’impact auprès de la population ;
 
13. Sur le renforcement de la sécurité nationale, il s’agira :
- du renforcement des capacités d’actions des forces de sécurité et de défense ;
- de la définition d’un programme annuel des opérations de sécurité.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile