04:45
URGENT >>>

Julien Nkoghe Bekale promet 803 nouvelles salles de classe pour la rentrée 2019-2020 !


Santé d’Ali Bongo

« Ali Bongo a droit à un peu de compassion et d’humanité », réclame Nkoghe Bekale


Politique
  • « Ali Bongo a droit à un peu de compassion et d’humanité », réclame Nkoghe Bekale © 2019 D.R./Info241
Publié le 10 juillet 2019 à 07h41min

Les rumeurs sur l’état de santé d’Ali Bongo continuent de faire bouger l’exécutif gabonais pour les démentir. C’est dans ce cadre que le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghe Bekale, a été de nouveau reçu en audience par Ali Bongo ce mardi. Une rencontre à l’issue de laquelle le chef du gouvernement a invité les Gabonais « au ressaisissement » concernant la santé d’Ali Bongo. Bien qu’il ait indiqué que celui-ci était bien « vivant », le chef du gouvernement gabonais a surtout martelé qu’Ali Bongo avait besoin de « compassion » et « d’humanité » de la part des Gabonais. Le tout, en se risquant à promettre qu’il n’y aurait pas de vacance de pouvoir au Gabon.

Ali Bongo est en « bonne santé » mais a tout de même besoin de la « compassion » des Gabonais. C’est en ces termes contradictoires que Julien Nkoghe Bekale a tenu hier à battre en brèche les rumeurs sur l’état de santé de la « Première des institutions » du pays. Tout en martelant à qui voulait l’entendre qu’il n’aurait pas au Gabon de « vacance de pouvoir », comme si cette éventualité dépendait de la Primature moins de l’état de santé réel d’Ali Bongo qui ne manque toujours de susciter des interrogations.

Les propos du Premier ministre sur l’état de santé d’Ali Bongo

« Nous entendons ici et là des compatriotes qui s’interrogent encore sur le président de la République. Moi, j’ai travaillé avec un président de la République en bonne santé, bien vivant », a tenté de convaincre Nkoghe Bekale à l’issue de cette audience présidentielle où il est venu rendre compte des avancées de ses « activités hebdomadaires ». Avant de lancer un appel aux détracteurs d’Ali Bongo « en bonne santé » : « J’interpelle nos compatriotes qui continuent à véhiculer de fausses nouvelles sur la santé du président au ressaisissement ».

Et le Premier ministre de réclamer : « le président de la République c’est la première des institutions. Elle a droit au respect de sa vie privée, à un peu de compassion, un peu d’humanité. Mais au-delà de ça, le président est bien vivant ». Concernant la vacance de pouvoir, Nkoghe Bekalé tel un devin, s’est voulu prémonitoire : « je le dis officiellement aujourd’hui, il n’y a pas de vacance de pouvoir, il n’y aura pas de vacance de pouvoir ». Voici qui est promis « officiellement » !


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile