Recrutement à la GR

9 586 jeunes gabonais se bousculent pour 400 postes à pourvoir à la Garde républicaine !

9 586 jeunes gabonais se bousculent pour 400 postes à pourvoir à la Garde républicaine !
Des jeunes massés dimanche, à l’école publique de Batavéa de Libreville pour espérer voir leurs noms dans la liste des candidats à ce concours © 2020 D.R./Info241

Le « remplacement numérique » des militaires déchus de la Garde républicaine (GR), chargée d’assurer principalement de la protection du palais présidentiel gabonais, est déjà un franc succès. Selon les informations de la rédaction d’Info241, ce sont pas moins de 9 586 jeunes qui fait acte de candidature pour intégrer ce corps d’armée assurant la sécurité de la famille Bongo et de hautes personnalités politico-administratives.

Lire aussi >>> En sous-effectif, la Garde républicaine du Gabon veut recruter des jeunes !

Au terme de ce concours qui aura lieu du 1er au 3 août, il faut rappeler que seuls 400 jeunes obtiendront le précieux sésame militaire soit 360 hommes de rangs (candidats sans diplôme) et 40 sous-officiers (candidats ayant BEPC et BAC). C’est donc dire que la course promet d’être rude avec la pléthore de candidats enregistrés, las certainement de n’avoir pas obtenu d’emploi dans le civil.

Il faut dire qu’à l’issue de cette première phase de ce concours d’armée, les noms des candidats « admissibles » ne seront connus que le 22 août prochain. Pour les plus pressés, il faudra entendre jusqu’au 22 septembre, soit un mois plus tard pour connaitre les noms des 400 jeunes qui seront admis à intégrer les rangs de cette unité d’élite de l’armée gabonaise qui a pourtant mauvaise presse.

En plus des épreuves sportives (coefficient 60) et écrites (coefficient 40) qui attendent les postulants dès ce samedi, l’état-major de la Garde républicaine a déjà prévu éliminer les candidats en fonction de leur « examens médicaux d’aptitude et par l’enquête de moralité et sécurité militaire ». Crise sanitaire oblige, « le non respect des mesures barrières » par les aspirants militaires « entraîne de facto l’exclusion du candidat ». Voilà qui devrait donc les mettre au pas !


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article