22:51
URGENT >>>

La distribution controversée de bons de caisse aux fonctionnaires gabonais débute ce mardi


Mesure d’éloignement

339 ex-collaborateurs d’Ali Bongo interdits de séjour à la Présidence gabonaise


Politique
  • L’une des devantures de la Présidence gabonaise © 2018 D.R./Info241
Publié le 5 juillet 2018 à 12h53min

Les collaborateurs d’Ali Bongo virés le 29 juin dernier de la présidence gabonaise sont prévenus, il leur est formellement interdit de glander dans leurs anciens locaux. C’est ce que souligne expressément une note officielle de la Direction générale des services spéciaux (DGSS) de la Garde républicaine, chargée d’assurer la sécurité d’Ali Bongo et de certaines personnalités d’importance.

Pour se débarrasser du personnel superflu dans l’administration publique gabonaise, Ali Bongo avait décidé de montrer l’exemple en dégraissant 40% du personnel de la Présidence gabonaise. C’est ainsi que vendredi dernier, sur les 486 personnes nommées dans cette forteresse, 239 collaborateurs d’Ali Bongo y ont été remerciés ; sur les 1 113 personnes non-nommées, seules 100 ont été virées. Soit un total de 339 collaborateurs remis à « la disposition de leur administration d’origine ».

Lire aussi >>> Ali Bongo se débarrasse de 239 collaborateurs en trop à la Présidence gabonaise

Pour certainement faire respecter cette mesure d’éloignement de ces 339 deflatés, le demi-frère d’Ali Bongo, le lieutenant-colonel Frédéric Bongo, patron des services spéciaux de la Présidence gabonaise, s’est fendu lundi d’une note de service à l’endroit « des agents chargés du contrôle de l’ensemble des postes de sécurité, des sites et des emprises de la Présidence gabonaise ». Les intimant l’ordre de plus accepter ceux de ces 339 collaborateurs déchus à la Présidence.

La note d’interdiction d’accès de Frédéric Bongo

Afin qu’aucun de ses agents de sécurité ne l’ignore, le lieutenant-colonel Frédéric Bongo a accompagné sa note d’une longue liste blanche des collaborateurs autorisés à pénétrer et à circuler dans les locaux de la Présidence et ses dépendances. Une liste nominative avec les matricules du personnel nommé ou faisant partie de l’effectif de la Présidence gabonaise qui lui, est passé de 1 607 collaborateurs à 1 260 âmes ! Un effectif toujours pléthorique mais qui semble convenir à Ali Bongo quelque peu décidé à faire des économies sur la masse salariale.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile