07:45
URGENT >>>

Les employés du secteur pétrolier du Gabon en grève générale de 3 jours depuis ce matin


Conclave

30e sommet de l’Union Africaine : La lutte contre la corruption au centre des discussions


Economie
  • La photo de famille à l’ouverture du sommet, hier à Addis Abéba © 2018 D.R./Info241
Publié le 29 janvier 2018 à 18h56min

« Gagner la lutte contre la corruption : un chemin durable vers la transformation de l’Afrique ». C’est le thème du 30ème sommet de l’Union Africaine qui a débuté à Addis Abéba, ce 28 janvier, lequel sera d’ailleurs le thème majeur de l’UA durant cette année 2018. Les travaux, qui se tiennent à l’auditorium Nelson Mandela, sont présidés par le président Rwandais, Paul Kagame, désigné par ses pairs en juillet 2017, celui qui, par ailleurs, a dirigé les travaux de la commission en charge des réformes des institutionnelles et financières de l’UA.

Lire aussi >>> L’Afrique perd chaque année 80 milliards de dollars en flux financiers illégaux

Sur la lutte contre la corruption, thème majeur du sommet, le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a déclaré que « chaque année, la corruption entraîne un manque à gagner de 50 milliards USD pour tous les Etats. Elle constitue un frein au développement, et une source de conflits sociaux et d’instabilité politique.

L’année 2018 sera celle du renforcement de l’action des Etats africains, sur la base de la Convention sur la prévention et la lutte contre la corruption, signée en 2003. »

Parmi les autres grands dossiers du sommet figurent la mise en place de la Zone de libre-échange au niveau de toute l’Afrique, un vaste marché de 1,2 milliards de consommateurs, et, parallèlement à la ZLE, figure aussi le projet d’ouverture du ciel africain en termes de transports aérien, pour plus de connectivité, avec un objectif de 300 millions de passagers à l’horizon 2035.

Le 30ème sommet examinera également le dossier des réformes institutionnelles et financières de l’UA, dont la commission en charge des études est dirigée par l’actuel Président en exercice, le Chef de l’Etat rwandais, Paul Kagame ; il a été rappelé, à cet effet, qu’à l’heure actuelle, 80% du budget de l’UA proviennent de sources extérieures à l’Afrique.

Auparavant, en tout début de matinée, les Chefs d’Etat et de Gouvernement, ont examiné, lors d’un petit déjeuner de travail, la question genre au sein de l’Union Africaine, notamment l’accès des femmes aux hautes fonctions de responsabilité au sein de l’UA. Il a été indiqué qu’entre 2012 et 2016, le nombre de femmes occupant de tels postes est passé de 29 à 42%.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile