Banque

200 millions dérobés par des cybercriminels aux clients de la BICIG

200 millions dérobés par des cybercriminels aux clients de la BICIG
200 millions dérobés par des cybercriminels aux clients de la BICIG © 2020 D.R./Info241

La Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) a vécu la semaine dernière sa première grande fraude à la carte bancaire. La banque passée récemment sous pavillon ivoirien, a été victime d’une attaque imputée à des cybercriminels via plusieurs cartes bancaires internationales de ses clients. La cyberattaque s’est déroulée du 6 au 14 mai pour un coût total évalué à 200 millions de nos francs. Les clients impactés devraient être remboursés dès ce lundi, promet la banque.

Faisant partie des plus importants établissements bancaires du pays, la BICIG, longtemps filiale du groupe français BNP Paribas puis cédé au Fonds gabonais d’investissement stratégique qui a par la suite rétrocéder sa participation s’élevant à 47,04% à Atlantic Financial Group Central & East Africa (AFGC & EA) appartenant à l’homme d’affaires de nationalité ivoirienne Bernard Koné Dossongui, a été sujette à plusieurs retraits illégaux via des cartes internationales de paiements.

La banque aurait été victime de retraits frauduleux à l’étranger

La banque attaquée a vivement réagit ce lundi via un communiqué adressé à ses clients. Elle confirme avoir « été confrontée à des retraits frauduleux par cartes de paiements internationales  ». Se voulant rassurante malgré cet incident d’une ampleur inégalée, BICIG martèle : "Nos équipes techniques en relation avec notre partenaire monétique et le groupe VISA, ont pu identifier les cartes et les transactions frauduleuses concernées afin de circonscrire définitivement l’incident". Avant de promettre qu’elle effectuera le « remboursement intégral des montants dès ce lundi 18 mai 2020  ».

Le communiqué de la banque

Selon une source citée par le site Lalibreville, cette fraude « de type monétique a débuté le 6 mai avant d’être stoppée le 14 mai. Elle a pu être identifiée suite à des réclamations de la part des clients. Elle aurait été opérée depuis le Mexique selon les premières investigations. Elle porte sur environ 2000 cartes et 8000 transactions pour un montant total de 200 millions. 1200 clients ont été débités pour 113 millions sur leurs comptes BICIG. Les 800 autres n’ont pas été débités, la BICIG ayant pu suspendre depuis le 14 mai, les opérations frauduleuses avant leur comptabilisation ».


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article